e-Busway a été lancé à Nantes

Innovant, plus confortable et 100% électrique, le nouveau modèle de bus pourra accueillir jusqu'à 35% de passagers de plus
  • vendredi 14 décembre 2018 14h30, -
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium 48394817 2141112189281251 8158238319453405184 n johanna roland fb
Source: Johanna Rolland, Faceboоk

La Maire de Nantes Johanna Rolland a dévoilé mercredi 12 décembre le premier bus des modèles innovants d'e-Busway, qui desservira bientôt la ligne 4 de la ville. Le premier véhicule effectuera des voyages de test sans passagers entre février et mai 2019. Suite à la décision prise en 2015 d'améliorer le service de la ligne et de faciliter sa transition énergétique, le premier véhicule innovant est désormais un fait. Il est 100% électrique, 24 mètres longue avec 35% plus d’espace pour les passagers et produit moins de bruit. À compter de septembre 2019, il y en aura 22 véhicules pour répondre à la demande croissante des citoyens et des visiteurs de Nantes.

Ensuite, le nouveau bus confortable construit par la société Hess et ABB en Suisse dispose d'une double articulation, de 4 portes doubles et sera décoré en blanc et vert, comme l'a conçu la société locale Graphibus et en conformité avec le parc de bus existant. Les sièges seront également dotés de ports USB et des écrans d’information seront disponibles.

La solution innovante fait partie d'une stratégie plus large de la ville française pour développer les transports en commun intelligents. À partir de 2006, la ligne de bus 4 a été lancée et a immédiatement été prise en charge par les passagers, ce dernier augmentant en nombre de 65% en 10 ans. Cela représente plus de 41 000 passagers par jour, qui devraient passer à 56 000 une fois le nouveau modèle mis en service, selon le nouveau Plan de mobilité urbaine (PDU) 2018-2017. La ligne de bus longue de 7 km reliant Foch-Cathédrale et Porte de Vertou sera passé en 20 minutes et devrait être étendue à la périphérie de la ville en 2021 afin de desservir les vignobles et autres zones plus lointaines.

Le projet s’élève à 52.9 millions d’euros, incluant les nouveaux véhicules et l’adaptation de l’infrastructure existante des terminaux.

En savoir plus: nantes.fr