image

Les citoyens de Louvain peuvent désormais signaler la maltraitance des animaux en ligne

Les citoyens de Louvain peuvent désormais signaler la maltraitance des animaux en ligne

Ou informer les autorités d'un animal abandonné

Quiconque soupçonne la négligence ou la maltraitance des animaux ou qui subit des nuisances de leur part peut désormais le signaler en ligne à la ville de Louvain. L'autorité flamande a présenté le 28 mars un nouveau moyen plus simple de contacter le service de protection des animaux.

Avec cette hotline, la ville belge souhaite donner aux citoyens une manière claire de réagir aux souffrances des animaux en permettant également aux autorités d’y répondre plus rapidement.

Lutter plus rapidement contre la maltraitance des animaux

Afin de signaler la maltraitance d’un animal à Louvain, il suffit d’aller sur www.leuven.be/meldpunt-dierwelzijn. Sur le site Web, on peut expliquer le problème, indiquer l'emplacement et même ajouter du matériel photo. Les habitants de Louvain peuvent également utiliser le nouveau moyen pour poser des questions et donner des suggestions sur le bien-être animal.

Après avoir reçu un rapport, les services de la ville, en collaboration avec la police, feront un suivi et prendront les mesures appropriées. Par exemple, la situation pourrait être étudiée sur place. Si des violations du bien-être animal sont établies, la police ou le service municipal compétent informera le propriétaire de ses responsabilités et lui demandera de prendre des engagements concrets pour améliorer le bien-être de l'animal à court terme.

Si le propriétaire ne respecte pas ces engagements, la police établira alors un rapport officiel. Si la situation ne s'améliore pas, la police tentera de persuader le propriétaire de leur remettre l'animal.

À cette fin, la ville et la police collaborent avec des organisations spécialisées qui commenceront à chercher un nouveau foyer pour l'animal. En cas de négligence grave ou d'abus, la police peut même confisquer l'animal.

« La police suit de près les personnes qui ont été condamnées et qui ne sont plus autorisées à garder des animaux. Des contrôles réguliers sont effectués sur ces personnes au sein du réseau de protection animale de la police.

De cette façon, nous évitons que d'autres animaux soient victimes de négligence ou d'abus. Même si cette personne devait déménager, la police du nouveau lieu de résidence sera informée de cette condamnation », a expliqué le commissaire de police Koen Wouters cité sur le site de la ville.

Cependant, si l'animal est gravement blessé, que la situation est dangereuse ou se produit en dehors des heures ouvrables, il est recommandé de contacter la police, relate le communiqué de presse.

Newsletter

Zurück

Wachsende Stadt

Alle

Smart City

Alle

Grüne Stadt

Alle

Soziale Stadt

Alle

Neue Europäische Bauhaus

Alle

Interviews

Alle

Neueste