image
2

seniors

Differdange recrute pour son conseil communal des séniors

Differdange recrute pour son conseil communal des séniors

Le nouvel organisme communal promouvra les droits des personnes âgées de plus de 60 ans

Differdange a résolu de mieux protéger les intérêts de ses séniors et de s'assurer que les séniors soient bien intégrés dans la société. C'est pourquoi la commune luxembourgeoise, qui compte quelque 27 000 habitants, a annoncé mardi la mise en place d'un nouvel organe communal, chargé de poursuivre ces deux objectifs.

Le conseil communal des séniors recherche maintenant ses premiers membres.

Les actions politiques doivent être conduites par leurs bénéficiaires

Selon le site communal de Differdange, le futur conseil supérieur sera entièrement indépendant et bénévole. Il vise à défendre les intérêts de la génération 60+ dans les sphères politique, sociale et économique.

Actuellement, le nouvel organe consultatif est à la recherche de ses premiers membres parmi le groupe dont il est destiné à promouvoir les intérêts. Les personnes âgées qui vivent dans l’une des cinq localités de la troisième ville du Luxembourg sont invitées à postuler dès maintenant.

Pour ce faire, ils doivent contacter le Service Sénior Plus à corinne.lahure@differdange.lu ou emina.ceman@differdange.lu ou par téléphone au 58 77 1-1566 où ils recevront des informations supplémentaires.

Le conseil communal des séniors ne doit pas être confondu avec la commission des seniors - un organe consultatif au sein du conseil communal de Differdange, formé après les dernières élections communales. Les conseils des séniors sont bien implantés en France, considérés comme un outil essentiel pour maintenir les personnes âgées impliquées dans la vie sociale au-delà de leur âge actif.

De plus, la nécessité de faire plus attention aux séniors s'est cristallisée dans de nombreuses sociétés européennes au cours de la pandémie de coronavirus. TheMayor.EU a déjà présenté plusieurs mesures d'inclusion sociale telles que la livraison à domicile de nourriture et de médicaments, l’ouverture des hotlines pour une aide psychologique ou même l’offre de consultations en matière d’informatique et Internet.

Cependant, les conseils des séniors peuvent jouer un plus grand rôle dans l'intégration des personnes âgées bien au-delà de la fin de la pandémie.

Newsletter

Back

Smart City

All

Education

All

Growth

All

Development

All