image

Seniors enjoying VR in front of the caravan, Source: Département des Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, une caravane met le numérique à la portée des seniors

Dans les Bouches-du-Rhône, une caravane met le numérique à la portée des seniors

Les Maisons du Bel Âge Itinérantes offrent des services de proximité et des loisirs aux seniors du Département

Le Département des Bouches-du-Rhône a longtemps manifesté son soutien aux seniors en vue de lutter contre leur isolement social. Dans ce cadre, des actions de sensibilisation aux outils numériques sont mises en place, afin les accompagner dans leurs démarches administratives en ligne. A ce titre, en 2020 ont été lancées Les Maisons du Bel Âge Itinérantes - services publics de proximité mobiles destinés aux personnes de plus de 60 ans, ainsi qu'à leurs familles ou aidants.

Implantées dans toute le départment des Bouches-du-Rhône (avec Marseille comme ville centrale), elles ont pour vocation d'accompagner les seniors dans leurs requêtes et de les assister dans leurs démarches administratives. Les équipes mobiles tentent de faciliter le quotidien des seniors et de les aider à naviguer dans le monde d'Internet et des réseaux sociaux.

Amener le numérique vers les territoires éloignés

Ces bureaux mobiles pour personnes âgées sont le prolongement d'un projet existant et très réussi du Département – ​​Les Maisons du Bel Age déjà implantées sur l’ensemble des Bouches-du-Rhône. Cette fois, l'idée était de toucher des petites communes ou certains quartiers de grandes villes avec peu de services publics de proximité dédiés aux seniors. Ainsi, chaque semaine, Les Maisons du Bel Âge Itinérantes sillonnent le territoire départemental pour rapprocher le monde numérique des personnes âgées.

Pour ce faire, les autorités ont organisé un appel d'offres pour sélectionner un prestataire privé qui a loué pendant 6 mois une caravane aménagée selon le cahier des charges donné ; le véhicule de traction ainsi que le chauffeur régisseur. Les agents d'accueil, quant à eux, sont des agents du Département.

Suite au succès initial du service, ils ont lancé un deuxième appel d'offres pour acheter la caravane aménagée et le véhicule de traction. Pour le moment, le Département porte seul l'opération, mais espère recevoir des fonds de soutien européens (notamment sur la thématique de l'inclusion numérique et du service public de proximité).

Actuellement, les caravanes offrent jusqu'à 12 heures de sessions de formation sur ordinateur portable et un accompagnement individuel lors de l'utilisation de téléphones portables, de tablettes ou d'ordinateurs. L'objectif est d'augmenter la portée de 3 000 à 5 000 personnes âgées au cours de la période 2021-2024.

De plus, et après une phase expérimentale réussie, un nouveau service sera ajouté plus tard en 2021 - le prêt de jusqu'à 5000 tablettes, avec un forfait 4G inclu. Ces tablettes seront adaptées aux besoins des seniors (interface simplifiée et gros caractères).

Des seniors initiés à la Réalité VirtuelleDes seniors initiés à la Réalité Virtuelle. Source : Département des Bouches-du-Rhône

Mais Les Maisons du Bel Age Itinérantes sont beaucoup plus qu’un lieu d'apprentissage de nouvelles compétences en matière du numérique, elles veillent également au bien-être psychologique des personnes âgées en leur donnant la possibilité de se distraire. De plus, les citoyens sont initiés au monde de la réalité virtuelle (grâce à des modules de voyage, de relaxation et de stimulation cognitive).

Les Maisons sont aussi des espaces favorisant le lien social, proposant une palette d'activités de loisirs, sportives et culturelles, ainsi que des animations hebdomadaires, des sorties, des ateliers (mémoire, nutrition, santé) et des conférences ciblées sur les problématiques liées au vieillissement.

Noureddine BADER, Responsable Développement Numérique des Maisons du Bel Age, Département des Bouches-du-Rhône nous a parlé de l'idée innovante dans le cadre du projet « EUDIGIT – European Digital Citizens ».

Il précise notamment que les retours sont très encourageants : « Les communes nous redemandent très souvent la possibilité de revenir pour une semaine supplémentaire : nous avons déjà été présents sur plus de 20 communes ou quartiers en moins d'un an et une dizaine de nouvelles communes supplémentaires intègrent le dispositif cette année. Nous avons reçu plus de 3 000 visites dans la caravane. La réflexion est en cours sur 2022 pour acquérir au moins un autre dispositif Maison du Bel Age Itinérante pour répondre à cette demande croissante. »

Des visiteurs de la caravaneLes visiteurs du service sont le plus souvent simplement curieux ou désireux d’effectuer des opérations administratives de base, mais ils découvrent généralement bien plus que ce pour quoi ils sont venus. Source : Département des Bouches-du-Rhône

Selon M. Bader, environ 70 % des visites ont été effectuées par curiosité – pour découvrir le système et en savoir plus sur sa mission. Viennent ensuite les demandes d'aide aux démarches administratives - déclaration d’impôts, dossiers de retraite, dossiers d'aide de services à domicile, renouvellement de papiers d'identité, renseignements mutuelles santé ; et enfin – participer à des ateliers de Réalité Virtuelle, qui semblent très populaires auprès des seniors.

Après le succès initial, il est prévu que la caravane continue à parcourir le territoire du département pendant les 3 prochaines années. L'équipe envisage de multiplier les partenariats avec les structures sociales et associatives du territoire où est installée la caravane.

Aussi, il est prévu de lancer des hotlines et d'offrir un meilleur suivi des demandes des utilisateurs car la caravane n’est présente qu’une semaine. Ils envisagent également d'étendre l'activité proposée au sein de la caravane, pour inclure des ateliers numériques sur tablettes, des activités de prévention de la perte de mémoire, entre autres.

Sabine Bernasconi, vice-présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône déléguée aux Personnes du Bel Âge :

« D’ici à fin 2021, nous aurons réussi à ouvrir une quarantaine de Maisons du Bel Âge réparties sur tout le territoire et c’est une grande fierté. Ces lieux sont essentiels au quotidien pour accompagner nos aînés, lutter contre la fracture numérique et maintenir le lien social. Ils ont d’ailleurs démontré toute leur utilité pendant la crise sanitaire en constituant un solide soutien pour les plus fragiles. Avec la Maison du Bel Age  itinérante, un dispositif de proximité innovant, nous offrons également aux habitants du département un accès simplifié à nos services publics, au plus près de leurs besoins. »

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet, contactez M. Bader à noureddine.bader@departement13.fr  ou visitez le site du Département 13.

If you want to keep up with how European cities and regions are changing, follow us on FacebookTwitter and Instagram.

Newsletter

Back

Growing City

All

Smart City

All

Green City

All

Social City

All

New European Bauhaus

All

Interviews

All

Latest