image

The plot of the future pet cemetery, Source: City of Leuven

Louvain envisage la construction d'un cimetière pour animaux de compagnie

Louvain envisage la construction d'un cimetière pour animaux de compagnie

Ce sera un endroit naturel avec beaucoup de verdure

La ville de Louvain a annoncé mercredi son intention de construire un cimetière pour animaux de compagnie. L’idée est d’investir un espace vert jouxtant un cimetière existant dans le but d’atténuer la douleur du deuil pour les résidents concernés.

Pour de nombreux enfants, la perte d'un animal domestique est la première rencontre avec la mort

« En tant que ville, nous accordons beaucoup d'attention au deuil et à la perte dans notre société depuis un certain temps », déclare Bieke Verlinden, conseillère municipale pour les les cimetières, citée sur le site Web de la ville. « La perte d'un animal de compagnie en fait également partie, car dire au revoir est toujours source de chagrin. Pour de nombreux enfants, la mort d'un animal domestique est souvent la première rencontre avec la mort. Les propres rituels et le deuil sont alors très importants pour faire face à la perte et trouver du réconfort ».

« Pour offrir aux habitants de Louvain l'opportunité d'offrir à leurs animaux de compagnie un lieu de repos final d'une belle manière, nous allons créer un cimetière pour animaux de compagnie. Dans notre recherche d'un terrain convenable, divers emplacements ont été examinés. Finalement, nous sommes tombés amoureux d'un quartier vert et calme à côté du cimetière Diestseveld à Kessel-Lo », a ajouté l'échevin du bien-être animal Thomas Van Oppens.

Il a en outre expliqué que le site - une parcelle de 0,75 hectares appartenant à la ville flamande - est un ancien verger du monastère mariste, qui était jusqu'à présent fermé au public. Son emplacement à proximité du cimetière Diestseveld offrira de nombreux avantages, tels que la possibilité d'utiliser une maison funéraire, un espace de stationnement, des outils et de l'eau.

Il n'y a pas de plans concrets sur l’architecture du cimetière pour animaux de compagnie, mais ce sera sûrement un espace modeste, respectant le caractère naturel du lieu, avec de petits mémoriaux placés dans un environnement verdoyant. Seule une partie de la parcelle sera utilisée pour le cimetière, et le reste restera un espace vert, avec une abondance de plantes florissantes. Des œuvres d'art feront également partie du paysage.

Enfin, le moment de la construction du cimetière dépendra des permis octroyés, mais il est prévu de commencer à planter des fleurs, arbustes et des arbres supplémentaires l'hiver prochain.

TheMayor.EU stands against fake news and disinformation. If you encounter such texts and materials online, contact us at info@themayor.eu

Newsletter

Back

Growing City

All

Smart City

All

Green City

All

Social City

All

New European Bauhaus

All

Interviews

All

Latest