image

Caroline TAQUIN : Nous avons déployé tous les efforts pour avancer sur nos projets, malgré la pandémie

Caroline TAQUIN : Nous avons déployé tous les efforts pour avancer sur nos projets, malgré la pandémie

Interview avec la Bourgmestre de Courcelles, Belgique

Caroline Taquin a été Conseillère communale MR (Mouvement Réformateur) entre 2006 et 2012, quand elle est élue Bourgmestre de Courcelles. Réélue en 2018, elles dévient aussi une Députée fédérale en 2019. Avant de s'investir à temps plein en politique, elle a été une institutrice primaire.

Madame Taquin, pourriez-vous nous présenter brièvement la Commune de Courcelles ?

Courcelles est une des communes wallonnes les plus peuplées, elle constitue un centre à part entière avec ses 31.309 habitants. Elle est composée de 4 villages : Courcelles, Gouy-lez-Piéton, Souvret et Trazegnies. La densité de la population est de plus de 700 habitants / km².

La Commune compte 5.623 personnes âgées de plus de 65 ans (au 30 septembre 2020).
Son administration communale composée de plus de 300 agents et 500 membres du personnel enseignant ; son CPAS de 300 agents ; sa zone de police de 121 agents ; qui proviennent de différentes villes et communes ; ses zonings industriels comprenant plus de 50 entreprises, ses zonings commerciaux et ses professions indépendantes et libérales, son personnel de soins de santé, son personnel de l’accueil de l’enfance…

Elle présente une vocation commerciale assez importante comparativement aux pôles de taille similaire :

  • Les courcellois travaillent en majeure partie dans de grandes villes (84%) et plus de 70% des travailleurs sur Courcelles proviennent de l’extérieur.
  • Il existe 4 maisons de repos qui fournissent en moyenne 300 lits (IWEPS 01/12/2019) ainsi que 2 résidences services comptant 41 logements.
  • Elle est constituée de 2 foyers d’accueil médicalisé pour adultes.
  • La Commune est située au centre du nœud autoroutier.
  • Elle dispose de 15 terrils, situés au beau milieu de zones urbanisées.
  • Courcelles bénéficie de la présence sur son territoire du Canal Charleroi – Bruxelles le long duquel il est aisé de se déplacer vers le RAVel.
  • Elle présente une richesse et une typologie paysagère contrastée avec tantôt des paysages très ruraux et tantôt des paysages typiquement urbains.
  • Courcelles reprend 47 hectares repris en zone Natura 2000.
  • Courcelles est constituée d’un réseau routier très développé qui permet de rejoindre facilement les gros pôles urbains.
  • Courcelles est traversée par des axes de transit importants.
  • Courcelles est traversée par 5 lignes TEC qui déversent les différents centres urbains de l’entité.
  • Courcelles est desservie par 2 lignes ferroviaires.
  • Gouy-lez-Piéton représente la partie rurale de la commune de par son paysage, ses fermes, son côté pittoresque, etc.
  • 17 implantations scolaires.
  • Patrimoine important : château de Trazegnies, de nombreuses églises, des bâtiments comportant des parties classées, tels que celui de la Place Larsimont, la Posterie, le presbytère de Gouy-lez-Piéton.
  • De nombreuses asbl, associations culturelles, folkloriques, sportives, …
  • 3 carnavals : Souvret, Trazegnies et Gouy-lez-Piéton.
  • La Saint Grégoire, la marche saint Laurent faisant parties de notre patrimoine folklorique.

Quels sont les projets ou les initiatives principaux dont vous êtes la plus fière, depuis le début de votre mandat ?

[Les voici ci-dessous listées: ]

  • Revitalisation du centre de Courcelles : la place du Trieu est l’une des plus grandes de Wallonie avec 1 hectare de superficie. Nous travaillons sur le développement d’un projet ambitieux et de grande envergure, pour le centre de notre Commune.
  • Soutien quotidien pour les citoyens tel que la création d’une cellule d'aide au logement réunissant tous les acteurs courcellois compétents en la matière.
  • La préservation des terrils : la commune en a acquis deux récemment pour préserver leur biodiversité et développer le loisir.
  • Commerce : mise en place du schéma de développement communal commercial.
  • Réseau santé : Dans le cadre de la crise sanitaire, mise en place d’un réseau solide entre la Commune et les prestataires santé œuvrant sur le territoire courcellois.
  • Ceci m’a permis de comprendre les difficultés de terrain vécues par les professionnels. En ma qualité de Députée fédérale, j’ai pu relayer celles-ci auprès des Ministres compétents, j’ai suivi au quotidien les décisions prises dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire…spécifiquement pour les infirmiers indépendants, j’ai déposé une proposition de résolution qui demande au Gouvernement d’améliorer leurs conditions de travail.
  • Le travail interdisciplinaire : Travail de manière transversal entre le "collège communal" et les multiples institutions locales. Nous travaillons maintenant ensemble dans les domaines associatifs, culturels, sportifs, logements, environnement …
  • Les travaux: En début de la mandature, nous avons dû remettre d’aplomb de nombreuses voiries laissées à l’abandon, mise en place d’une opération nids de poules, remise en conformité de nombreux bâtiments communaux et scolaires.
  • Prévention – sécurité : Rédaction d’une ordonnance de police visant à interdire la consommation et la vente du protoxyde d’azote chez les mineurs, le gaz hilarant, communément utilisé en cuisine. J’ai également pu relayer cette problématique au niveau fédéral où une proposition de loi a récemment été adoptée.

La pandémie vous a-t-elle obligée à annuler ou à reporter certains projets importants ?

Non, si notre commune très vivante est privée de ses nombreux événements suite aux mesures sanitaires en vigueur, le travail a été intense pour gérer la pandémie en priorité et déployer tous les moyens pour équiper, soutenir et informer nos citoyens, le personnel des soins de santé, les écoles, les acteurs économiques ... nous avons déployé tous les efforts pour avancer sur nos projets ! Nous pouvons dire que cette année 2020 a été très intense.

Pendant la crise, votre commune a développé un service social, appelé « Courcelles écoute ». Pourriez-vous nous en dire plus ?

C’est une ligne d’écoute mise en place par le PCS et gérée par la coordinatrice de la maison de village qui est aussi psychologue.

Ce call center a pour but d’aider les personnes souffrant psychologiquement de la crise sanitaire que ce soit à cause du stress, de l’isolement, de l’épuisement ou encore de deuil… Les maisons de villages étant fermées pendant le confinement et les activités proposées aux citoyens annulées, le service PCS s’est reconverti en cette période de crise sanitaire, dans son rôle social en aidant les personnes les plus fragilisées.

Depuis deux semaines, le service propose également une permanence solidaire, d’accueil, d’écoute et de réorientation pour les personnes qui en ont besoin. La coordinatrice reçoit les personnes sur rendez-vous pour un entretien individuel.

Quels dispositifs ont été mis en place pour supporter l’économie locale ?

[Voici les mesures principales que nous avons prises :]

  • La commune a mis en place un plan de relance économique afin d’apporter une aide financière à tous les secteurs impactés par les mesures liées au confinement.
  • Des primes ont été octroyées aux différents secteurs économiques (Horeca, commerçants, ambulants, forains, sociétés de taxis, clubs sportifs et sociétés folkloriques) touchés par la crise allant de 300 à 600€ selon la phase à laquelle leurs acticités ont pu reprendre.
  • Des chèques, sous la forme de bons d’achat de 10 € pour les adultes et 2x20 € pour les enfants (de moins de 18 ans) ont été distribués aux citoyens à dépenser dans les commerces locaux.
  • L’objectif de ce projet était la relance économique de nos commerces. Le montant alloué à ce projet était de 700.000 €
  • Des taxes ont été gelées ou annulées (terrasses, enseignes, débit de boissons…). Ceci représente normalement +/- 50.000€/an.
  • Mise place d’une prime pharma pour les + de 65 ans : sur remise d’un ticket de caisse, ceux-ci se voient octroyer une prime de 10€.
  • Lancement d’un projet permettant l’embellissement des vitrines des commerces et ce, de manière gratuite.
  • Distribution de matériel de protection aux commerçants locaux lors de leur réouverture, aux maraichers, aux prestataires de soins, …
  • Publicité des différents commerces permettant les commandes en ligne/téléphone et le take away sur notre page commerces Courcelles.
  • Mise en place d’une cellule d’aides aux commerçants : tous ont été contactés individuellement afin de les aider dans leurs démarches pour obtenir les aides octroyées dans le cadre de la crise.

Les bourgmestres étaient et sont toujours en première ligne dans la lutte contre la pandémie. Comment arrivez-vous à maintenir le contact avec vos concitoyens, les convaincre à respecter des mesures parfois peu populaires, comme par exemple, le port du masque à l’école ?

Une ligne coronavirus a été mise en place et une adresse mail à destination des citoyens (coronavirus@courcelles.be ) à laquelle je réponds personnellement.

Je reste également en contact avec les citoyens via SMS, visio, rendez-vous limités mais maintenus en fonction de l’urgence des besoins, mais aussi via les réseaux sociaux. Le contact physique me manque énormément.

Pour sensibiliser les citoyens à respecter les mesures, nous communiquons régulièrement via les réseaux sociaux, nous avons placés à des endroits stratégiques des bâches rappelant les gestes barrières à respecter, nous avons distribué à plusieurs reprises des masques au personnel soignant de 1 ère ligne, à la population, aux commerçants et aux maraichers.

Nous communiquons très régulièrement dans les journaux locaux ; des courriers spécifiques sont adressés à des publics cibles lors de modifications des protocoles (exemples : monde sportif, coiffeurs, Horeca, commerces …). Des courriers ont été envoyés aux 5623 citoyens de plus de 65 ans dans lesquels des masques leur étaient octroyés.

En ce qui concerne le port du masque à l’école, nous étions la première commune à l’imposer aux enfants (de plus) DÈS (de) 6 ans dans les écoles après le congé de Toussaint. Nous avions décidé de fermer les écoles une semaine avant les congés mais le virus était encore bel et bien présent et en recrudescence. Toutes les mesures ont été expliquées aux parents via des courriers.

Ce n’était pas une décision facile à prendre mais elle était nécessaire afin de protéger les enfants et les enseignants afin de ralentir la propagation du virus.

Même si cette décision n’a pas fait l’unanimité au départ, elle a tout de même convaincu + de 80 % des parents… et nous avons bien fait car nous avons reçu de nombreux messages d’encouragement des acteurs de la santé qui ont salué cette initiative qui avait également pour objectif d’alléger leur travail pénible au quotidien et de protéger les personnes de tout âge.

Même si des avis des experts divergent, il n’y a plus à démontrer que la transmission du Covid serait bien plus importante chez les enfants même si ces derniers ne contractent pas forcément de forme grave.

Depuis le début du mois [de février], nous avons décidé d’équiper également les enseignants et les secteurs de l’enfance (crèches, accueillantes d’enfants,) de l’entité de masques FFP2, en raison des variants afin de prendre toutes les précautions nécessaires pour les protéger.

Pour 2021, le Conseil Communal a mis l’accent sur l’éducation, par des projets de rénovation durable et par la construction. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cette priorité et les autres mises en place pour l’année en cours ? 

Pour l’année 2021, la priorité sera encore de mise sur la continuité de la rénovation des écoles communales et le coup d'envoi de la construction de deux écoles dans les années à venir pour un montant de 9.072.000 € (sans les subsides éventuels).

Chaque année, des travaux ont été entrepris dans les bâtiments scolaires tels que la rénovation de toitures, le placement de nouveaux châssis, chaudières, clôtures, préaux, escaliers de secours, le remplacement des blocs sanitaires, la construction de pavillons modulaires et la rénovation des cours de récréation… Ces travaux se poursuivront dans les années à venir pour le bien-être de tous nos écoliers !

Cette année 815.000 € seront investis pour permettre la rénovation des bâtiments scolaires : remplacement de sanitaires; rénovation de cours de récréation et placement de nouvelles classes modulaires, rénovation de locaux et poursuite du plan de mise en conformité.

Courcelles dispose 17 implantations communales, réparties sur l’ensemble du territoire.

Rénover, entretenir et améliorer le cadre de vie des enfants et des enseignants sont une priorité du Collège communal.

L’un des gros dossiers de cette mandature au niveau scolaire est bien sûr la poursuite du plan de mise en conformité de nos écoles et la construction de deux nouvelles écoles dans l'esprit d'une gestion responsable des deniers publics ! Un projet d’envergure qui vient accroître l’espace nécessaire à la scolarisation des enfants sur notre entité.

Ce projet est nécessaire en raison de la projection de la croissance du nombre d’élèves en fonction des nouveaux quartiers qui sortiront de terre mais également en raison de la vétusté de certains bâtiments qui seraient trop onéreux à restaurer dans leur totalité ; le coup d'envoi sera donné en 2021 mais un dossier administratif conséquent nous attend avant de les ouvrir concrètement

Projets pédagogiques remaniés autour de la pédagogie active plaçant ainsi l’enfant au centre des préoccupations dans le cadre de l’accueil extrascolaire chapeauté par le service de la coordination de l’enfance.

Finalement, est-ce que vous voudriez partager un projet, une initiative locale ou une expérience réussie de votre commune avec les autres bourgmestres européens ?

La cellule d’aide au logement réunissant tous les acteurs Courcellois compétents en la matière. Ceci permet aux citoyens d’avoir tous les intervenants autour de la table et d’obtenir toutes les informations et les démarches à réaliser en un seul et unique rendez-vous.

TheMayor.EU stands against fake news and disinformation. If you encounter such texts and materials online, contact us at info@themayor.eu

Newsletter

Retour

Croissance urbaine

Tout

Ville intelligente

Tout

Ville verte

Tout

Ville sociale

Tout

Nouveau Bauhaus européen

Tout

Entretien

Tout

Dernières nouvelles