image

France : 28 communautés appellent à soutenir les opérations de sauvetage des migrants

France : 28 communautés appellent à soutenir les opérations de sauvetage des migrants

Des représentants, dont la maire de Paris, apporteront leur aide à une association de secours aux migrants SOS Méditerranée

Vingt-huit autorités publiques françaises ont lancé un appel pour l’inconditionnalité du sauvetage en mer. Publié le 21 janvier, il appelle à soutenir SOS Méditerranée, une association européenne de sauvetage en mer Méditerranée.

Les signataires, dont les maires de Paris et d'autres grandes villes, ont ouvert une plateforme solidaire et se sont engagés à apporter une aide financière à l'organisation.

Tout le monde peut se joindre aux actions de sauvegarde des migrants

Depuis 2016, SOS MEDITERRANEE a secouru 31 799 personnes en détresse sur la route migratoire la plus meurtrière au monde, la Méditerranée centrale, selon leur site web. L'année dernière, l'association a reçu un soutien croissant des autorités locales françaises, affirmant l'inconditionnalité du sauvetage en mer.

Début 2021, à l'initiative du département Loire-Atlantique, de la Ville de Paris et de la Région Occitanie, 28 collectivités françaises ont mis en place « La plateforme des collectivités solidaires », lit-on dans un communiqué. Les autorités participantes apporteront un soutien financier et faciliteront les actions citoyennes sur leurs territoires.

Ils appellent également les autres collectivités à soutenir les trois missions suivies par SOS Méditerranée : secourir les personnes en détresse en mer, protéger les rescapés et témoigner. Le texte intégral de l'appel a été publié sur francetvinfo.fr.

La plateforme est non partisane et peut être rejointe par toute municipalité, autorité intercommunale, département ou région désireux de s'impliquer dans l'accompagnement des migrants. Les signataires existants sont les maires de Paris, Bordeaux, Grenoble, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes, Rennes. Les particuliers peuvent également faire un don en ligne.

« Chaque jour des enfants, des femmes, des hommes quittent leur pays dans l’espoir d’une vie meilleure. Trop nombreux périssent tragiquement en mer. Pour celles et ceux qui arrivent sur notre territoire, ils sont contraints à l’errance, attendant désespérément d’être pris en charge. Je refuse de fermer les yeux sur cette réalité intolérable. Fidèle à sa devise, Fluctuat nec mergitur [signifiant Flotter mais ne pas couler, ed.], Paris a soutenu SOS MEDITERRANEE dès sa création en 2015.

Aujourd’hui, à travers notre adhésion à la plateforme des collectivités solidaires, nous réaffirmons notre identité de ville-refuge. En mer et sur terre, nous devons construire collectivement une réponse au défi que pose l'accueil des réfugiés en France et en Europe, dans le respect des droits humains et des valeurs de notre République. », a déclaré la maire de Paris Anne Hidalgo.

L'association a été établie en France et en Allemagne en 2015, en 2016 en Italie et en 2017 en Suisse. Selon leur site internet, le nombre de volontaires en France est de 600, alors que chaque jour d'opérations de sauvetage en mer coûte 14 000 euros. La majorité de ce montant provenait de dons privés jusqu'à présent, mais cela pourrait changer si l'appel est adopté par davantage d'entités politiques.

TheMayor.EU stands against fake news and disinformation. If you encounter such texts and materials online, contact us at info@themayor.eu

Newsletter

Retour

Croissance urbaine

Tout

Ville intelligente

Tout

Ville verte

Tout

Ville sociale

Tout

Nouveau Bauhaus européen

Tout

Entretien

Tout

Dernières nouvelles