image

La SNCF commande les premiers trains à hydrogène en France

La SNCF commande les premiers trains à hydrogène en France

Quatre régions ont passé la commande dans un effort historique de réduction des émissions de CO2

La SNFC a effectué la première commande de trains à hydrogène en France, informe la société dans un communiqué de presse. La SNCF, pour le compte de quatre régions, a commandé 12 trains bi-mode électrique-hydrogène à Alstom, pour un montant de près de 190 millions d'euros.

Cet achat marque une étape historique dans le développement ferroviaire en France et dessert les objectifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone, comme décrits dans le plan national Hydrogène de 2018. De plus, plusieurs autres régions ont déjà manifesté leur intérêt à investir dans cette technologie pour leur réseaux ferroviaires, explique la société.

Trains à hydrogène - une révolution dans le transport ferroviaire de voyageurs en France

Les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie via l'opérateur SNCF ont signé la première commande de trains bi-mode électrique-hydrogène en France. Ensemble, ils ont commandé 12 véhicules (plus deux rames optionnelles) de la série Coradia Polyvalent pour Régiolis, cette fois en version bi-mode électrique-hydrogène.

Les trains ont une autonomie allant jusqu'à 600 km sur des tronçons de chemin de fer non électrifiés. Chacun d'eux dispose de quatre voitures, d'une longueur de 72 mètres pour une capacité totale de 218 sièges et des mêmes performances dynamiques et niveau de confort que la version bi-mode électrique-diesel.

Coradia Polyvalent s'est fait un nom en France au cours de la dernière décennie. Avant le premier achat de trains à hydrogène, Alstom a fourni plus de 400 trains bi-mode électrique-thermique et tout électrique Coradia Polyvalent aux réseaux ferroviaires régionaux français (TER).

De plus, outre la durabilité, cette coopération crée des emplois. Selon Alstom, le développement et la fabrication de Coradia Polyvalent assurent 2000 emplois sur un total de 6 sites en France.

Jean-Baptiste Eyméoud, Président d'Alstom France a déclaré qu'ils étaient la première entreprise au monde à lancer un train à hydrogène sur le marché et que le dernier achat par les quatres régions françaises leur permet de se positioner pour devenir numéro un sur le marché de la mobilité verte et intelligente.

Jean-Baptiste Djebbari, Ministre délégué auprès de la Ministère de la Transition écologique, a déclaré dans un communiqué que « La France a tout pour devenir un champion de l'hydrogène : le Gouvernement est pleinement engagé pour faire de cette ambition une réalité. Nous financerons les frais de développement du premier train régional à hydrogène Français à hauteur de 47 millions d’euros. Je me réjouis que les quatre régions partenaires aient pu confirmer, grâce à ce soutien, la commande des 14 premiers trains. »

Newsletter

Retour

Croissance urbaine

Tout

Ville intelligente

Tout

Ville verte

Tout

Ville sociale

Tout

Nouveau Bauhaus européen

Tout

Entretien

Tout

Dernières nouvelles