Disponible en: Partager l'article

Charleroi octroie près d'un demi-million d'euros à la lutte contre la fracture numérique à l'école

Quelque 1600 élèves recevront une aide financière pour de nouveaux appareils

  • samedi 31 octobre 2020 15h00
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium student 849822 1920

La Commune de Charleroi a décidé lundi de fournir 450 000 euros pour l'équipement numérique de ses élèves. L'argent sera distribué sous forme d'aide financière complémentaire ou entière pour l'achat d'équipement ou de services Internet aux élèves qui en ont le plus besoin. De cette manière, la ville belge veut créer de meilleures conditions pour que les enfants puissent étudier à la maison pendant le confinement.

La Wallonie vise un appareil connecté à Internet pour chaque élève

En mars, lorsque la pandémie de coronavirus a fermement mis le pied sur le sol européen, les écoles ont été contraintes de fermer leurs portes et de passer à l'enseignement à distance. Cela a obligé le système à s'adapter très rapidement pour assurer la continuité du processus éducatif. La Wallonie - la région francophone de Belgique - n'a pas fait exception.

À ce moment, la fracture numérique, existant même dans les sociétés occidentales développées, est devenue encore plus apparente. La crise sanitaire a mis en avant les inégalités existantes et a clairement illustré comment, sans appareil adapté ou privées de connexion Internet, certaines familles sont littéralement exclues du processus éducatif.

Réalisant que la crise sanitaire est loin d'être terminée, la Ville de Charleroi a l’ambition d’être mieux préparée cette année scolaire. Plus précisément, le Conseil Communal a voté le 26 octobre une subvention visant à lutter contre les trois causes principales de la fracture numérique : le manque d'équipement, de connexion Internet à domicile ou le manque de compétences numériques.

Dans ce cas, l'accent sera mis sur l'aspect matériel du problème et l'action s'inscrit dans la stratégie 1: 1 de la Wallonie, visant à fournir à chaque enseignant et élève un ordinateur portable, un notebook ou une tablette, pour une utilisation continue en classe et à la maison. La ville a donc lancé un appel à projets ouvert aux classes des écoles primaires (4e, 5e, 6e) et secondaires (1e et 2e années) issues de milieux économiques défavorisés.

Un budget total de 450 000 euros équipera donc les classes lauréates. Environ 1 600 élèves devraient en bénéficier, avec 250 euros pour un élève du primaire et 350 pour ceux du secondaire. L’aide financière sera distribuée sous forme d’un chèque pour une partie de l’achat ou la totalité de l’achat de matériel, à utiliser dans l’un des magasins partenaires de la ville ou pour les frais de service Internet.

Les applications sont acceptées avant le 20 novembre et les gagnants seront informés le 2 décembre. La sélection tentera de faire en sorte que l'action atteigne les élèves qui en ont le plus besoin et que les appareils soient réellement et efficacement utilisés à des fins éducatives.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu

Articles connexes