Disponible en: Partager l'article

Des potagers solidaires aident les familles en difficulté de Nantes

25 tonnes de légumes frais cultivés localement aideront 1000 familles vulnérables touchées par la crise de Covid-19

  • vendredi 19 juin 2020 17h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium paysagenourricier800
Source: Ville de Nantes

Une nouvelle action vise à aider les familles nantaises les plus vulnérables à survivre à la crise du coronavirus. Les jardiniers locaux cultiveront plus de 10 000 plantes sur le territoire municipal, dans le but de fournir à ces familles des légumes frais produits localement.

25 000 mètres carrés de plantation solidaire

« Paysages nourriciers » vise à transformer 50 sites municipaux en jardins potagers. L'initiative en relation avec l'arrêt soudain de l'activité économique parmi les populations les plus vulnérables, causé par le coronavirus et l'impact sur leur santé. Les initiateurs sont les agents du Service des espaces verts et de l'environnement (Seve) et du Centre communal d'action Sociale (CCAS) auprès de la Ville de Nantes.

L'initiative a déjà commencé par la transformation de deux parcelles de 1,8 hectare, plantées avec l'aide de bénévoles de l'association EmpowerNantes et de jeunes agriculteurs. Jusqu'à 50 sites similaires verront le jour à Nantes, y compris dans les jardins de l’Hôtel de Ville. Paille, compost et plants potagers ont déjà été livrés pour que la plantation puisse avoir lieu entre le 15 et le 19 juin.

Paysages nourriciers à NantesLes 11 quartiers de Nantes accueilleront prochainement des potagers solidaires. Image : Ville de Nantes

Les autorités prévoient de récolter au moins 25 tonnes de légumes frais, livrés à 1 000 foyers. Selon les variétés, les légumes seront récoltés entre juillet et octobre, avec le soutien des habitants et des bénévoles des associations locales.

« La crise a précipité de nombreux foyers dans la précarité : perte d’emploi, de salaire, détresse sociale et alimentaire… Les associations d’aide alimentaire, qui voient affluer de plus en plus de familles n’ayant plus les moyens de se nourrir et d'accéder à une alimentation saine et de qualité, tirent la sonnette d’alarme » a expliqué Johanna Rolland, Maire de Nantes pour le site web municipal.

Mais ces paysages nourriciers auront également un but éducatif, car ils aideront les citoyens à suivre l'évolution des cultures, à comprendre à quelle saison chaque légume est récolté et comment. Ils constituent un moyen de redécouvrir les légumes et d'apprendre à les cuisiner pour une alimentation saine, de qualité et locale, rappelle la maire.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu