Disponible en: Partager l'article

Des « smart boxes » vont réduire la consommation d'électricité en France

150 000 d'entre eux seront fournis gratuitement aux consommateurs grâce à un prêt soutenu par l'UE
  • lundi 27 janvier 2020 09h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium cable 1868352 1920

150 000 boîtiers intelligents (smart box) vont être installés dans les foyers français avec chauffage électrique, afin de permettre aux consommateurs d'économiser de l'énergie, a annoncé la Banque européenne d'investissement (BEI). L'installation des nouveaux appareils sera possible grâce à un prêt de 20 millions d'euros, accordé par la banque de l'UE à une société détenue par Meridiam (60%) et Voltalis (40%).

La signature d'un prêt de 20 millions d'euros garanti par la Commission européenne a été annoncée jeudi et devrait ouvrir la voie à une gestion plus intelligente de l'électricité par Voltalis. Ce dernier mettra en œuvre la solution qui permet de réduire la demande d'énergie lorsque les prix sont élevés ou pendant les périodes de pointe, tout en renforçant la sécurité du réseau électrique, lit l'annonce.

Un partenariat au service des objectifs climatiques

Le financement fait partie du dispositif InnovFin Energy Demonstration Projects, financé dans le cadre d'Horizon 2020 (programme-cadre de l'UE pour la recherche et l'innovation) et par NER 300, le programme innovant d'énergie à faible émission de carbone. En plus des économies financières attendues pour les ménages, la « gestion active de la demande » est censée faire avancer le Green Deal européen et l'action climatique de l'UE en économisant de l'énergie et en limitant l'utilisation de moyens de production polluants.

Mariya Gabriel, Commissaire européen à l'Éducation, à la Culture, au Multilinguisme à la Jeunesse et au Sport, citée par le service de presse de la BEI, a déclaré qu'en soutenant Voltalis la Commission vise à montrer qu'une gestion énergique, dynamique et intelligente est une solution viable pour réduire les besoins énergétiques sans compromettre le confort et l'économie, tout en facilitant l'intégration des énergies renouvelables dans le système énergétique. Cela permettra à l'entreprise de réduire ses émissions de carbone, d'économiser de l'argent et d’aider à l’UE à atteindre ses objectifs climatiques, a-t-elle poursuivi.

Voltalis, qui se définit comme le premier opérateur d'Internet de l'énergie, souhaite installer les appareils dans un tiers des foyers français utilisant l'électricité pour le chauffage.

Abonnez-vous à notre bulletin afin de recevoir l'actualité des villes européennes.