Disponible en: Partager l'article

Etterbeek installe des poteaux mous pour éviter l’endommagement des voitures

Les nouveaux poteaux ressemblent à ceux en métal, mais les véhicules ne sont pas endommagés au contact
  • jeudi 17 octobre 2019 11h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium img 20181008 095745
Source: TheMayor.EU

Avez-vous déjà eu la désagréable expérience de heurter un poteaux anti-stationnement avec votre voiture ? Donc, vous devez savoir avec certitude que vos problèmes ne font que commencer. Restaurer votre peinture des égratignures ou réparer une armure courbée peut vous coûter des centaines d'euros, à cause d'une seule seconde d'inattention.

Quoi qu’il en soit, les poteaux de rue ont leur raison d’être fondée sur la protection des zones piétonnes. Alors, y a-t-il quelque chose à faire qui règle le problème pour les propriétaires de voitures? Heureusement, cette municipalité belge est bien consciente du problème et a commencé à mettre en œuvre une solution simple et efficace il y a des années. Etterbeek remplace progressivement les bouchons de voiture en métal par des amortisseurs souples, en mousse à mémoire de polyuréthane, indiquent les médias locaux.

Et bien que les poteux avec le nouveau design soient un peu plus chers (120 euros par pièce, comparés aux 100 euros pour le modèle existant), ils permettent d’économiser de la maintenance pour le service public responsable. En cas de chute d’une voiture dans le poteau, il est presque impossible de le casser ou de le retirer. Enfin, les nouveaux modèles en polyuréthane sont recyclables à 100%.

La solution innovante s'est révélée très populaire parmi les habitants. Alors que les piétons lancent des défis photos sur les médias sociaux, les automobilistes calculent déjà les économies réalisées sur les réparations. De plus, la municipalité a également rendu possible la demande de ces nouveaux poteaux pour des propriétés privées et des garages.

En fait, la décision de remplacer les poteaux solides par des poteaux souples a été prise il y a 10 ans. Chaque année, la commune Bruxelloise installe au moins 50 nouveaux poteaux en mousse à mémoire de forme. En fait, on en voit déjà beaucoup dans plusieurs villes françaises, comme Bordeaux, Rennes et Reims.

Il faut toutefois mentionner qu’ils ne conviennent très bien aux routes à forte densité de circulation et à la concentration d’accidents de la route, où un poteau métallique solide peut beaucoup mieux réduire la vitesse et protéger les piétons des véhicules qui arrivent.

Abonnez-vous à notre bulletin afin de recevoir l'actualité des villes européennes.