Disponible en: Partager l'article

Gand donne 1,5 million d'euros pour la relance du tourisme d’une manière durable

Les autorités annoncent un cours pour un tourisme de proximité durable

  • vendredi 10 juillet 2020 17h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium ghent 3675821 1920

Alors que la Belgique lève progressivement les restrictions de voyage, Gand s'apprête à donner une nouvelle vie à son secteur touristique de manière durable. Pour cette tâche, la ville flamande va investir plus que 1,5 million d'euros et s'est engagée dans une collaboration avec un certain nombre de représentants de l'industrie du tourisme et du voyage. Les autorités communales ont annoncé lundi une nouvelle approche vers un tourisme de proximité durable.

Le tourisme après le Covid-19 doit être durable

Les autorités de la Ville de Gand sont bien conscientes que le tourisme après la pandémie de Covid-19 sera et doit être différent. C'est pourquoi ils ont élaboré un plan de relance axé sur la diffusion du tourisme en termes de temps et de lieu qui se compose de trois parties.

Pour commencer, plusieurs campagnes de communication mettront les atouts de Gand en avance, l’accent mis sur le tourisme de nuit. Deuxièmement, la ville de Gand, en collaboration avec des entrepreneurs locaux, développera une nouvelle gamme de services touristiques adaptés aux besoins de groupes cibles spécifiques qui optent délibérément pour Gand. Enfin, les organisateurs de conférences et des événements à Gand recevront un soutien eux aussi.

Pour l'été 2020, l'offre touristique de Gand se concentrera sur le caractère unique de la destination et sur l'année Van Eyck. Gand se présentera également comme le point de départ de randonnées pédestres et cyclistes. Les habitants créatifs et des influenceurs contribueront à la campagne de promotion.

En juillet, Jan Van Eyck prend le devant de la scène, tandis qu'en août, le tourisme à Gand se concentrera sur les familles avec enfants. À long terme, l'offre touristique sera étendue tout au long de l'année et fera sortir les visiteurs des sentiers battus chaque fois que possible. Ainsi, les itinéraires cyclables et pédestres conduiront les visiteurs vers les petites communes, la périphérie, la ceinture verte et les sites moins fréquentés du centre-ville.

Enfin, Gand facilitera l'offre touristique durable avec l'électrification des véhicules et le développement d'activités et d'infrastructures adaptées aux fauteuils roulants. La ville fera également des efforts pour que ceux qui ont un budget limité puissent également lui rendre visite.

« Gand est prête à accueillir les visiteurs. Le tourisme du futur commence aujourd'hui. Nous optons explicitement pour un tourisme durable en équilibre avec la ville et ses habitants, à proximité, unique et dynamique grâce à tous les entrepreneurs de l'industrie qui ont fait preuve d'une résilience considérable au cours des derniers mois. Nous sommes heureux de pouvoir reprendre ensemble nos activités à Gand » disait Bram Van Braeckevelt, Bourgmestre adjoint du tourisme.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu