Disponible en: Partager l'article

Grenoble introduit des «heures de silence» pour permettre au personnel soignant de se reposer

Il ne sera pas possible d'effectuer des travaux à l'aide de machines bruyantes durant une grande partie de la journée

  • vendredi 10 avril 2020 18h00
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium grenoble 647688 1920

Grenoble a adopté des règles interdisant l'utilisation de machines à bruit durant certaines heures de la journée. La mesure vise à permettre aux personnes qui travaillent la nuit - en particulier le personnel soignant et les autres travailleurs essentiels - de bénéficier d'un repos de qualité à domicile pendant la journée.

Sans doute, les heures sans travaux de bricolage ou jardinage vont plaire aussi à tous ceux qui travaillent à domicile pendant le confinement causé par le coronavirus, car c'est une sorte de distraction à laquelle ils ne sont pas habitués.

Garantir le droit au repos

Selon le décret municipal, signé le mardi 7 avril, les règles s'appliquent à « des appareils bruyants gênant le voisinage en raison de leur intensité sonore ou de leur durée, tels qu'appareils à moteur thermique (tondeuse à gazon, motoculteur, tronçonneuse...), engins bruyants provoquant par leur utilisation des percussions (perceuse...), vibrations, trépidations et bruits de toute nature ».

Ceux-ci seront interdits à Grenoble en dehors des heures suivantes:

  • Du ​​lundi au samedi de 10h30 à 12h00 et de 16h30 à 18 h 30 et
  • Les dimanches et jours fériés de 10h à 12h.

Avant les nouvelles règles, les citoyens pouvaient faire du bruit entre 7h et 19h du lundi au samedi. Le non-respect des règles est passible d’une amende de 68 euros.

Une vague de plaintes liées au bruit

La nécessité des nouvelles mesures serait motivée par une augmentation significative des plaintes liées au bruit que les autorités locales ont commencé à recevoir depuis le début du confinement. Avec les mesures d'isolement social introduites en France le 16 mars, beaucoup plus de personnes travaillent ou étudient à domicile.

Ils n'ont jamais été distraits par des travaux de réparation d'une telle ampleur que dans cette situation extraordinaire. Cela concerne non seulement les personnes qui travaillent la nuit, comme le personnel soignant, mais aussi celles qui travaillent à domicile ou qui ont de jeunes enfants.

Maintenant, les règles leur permettent de se reposer le matin et le début de l'après-midi, tout en laissant suffisamment de temps pour que les travaux de bricolage ou jardinage soient également effectuées.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu