Disponible en: Partager l'article

La Belgique va alléger les mesures contre les coronavirus, malgré le taux d'infection croissant

Le pays a lancé hier sa stratégie de gestion des risques

  • jeudi 24 septembre 2020 13h45
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium wash 4934590 1920

Le 23 septembre, la Première ministre belge Sophie Wilmès a annoncé l'allègement des mesures contre le coronavirus, malgré le taux d'infections en hausse. Les nouvelles règles sont conformes à la stratégie à long terme pour gérer les risques sanitaires. Elles s'inscrivent dans un contexte de hausse de 60% des infections et de 63% des hospitalisations au cours des sept derniers jours.

Quels changements en Belgique par rapport au Covid-19 ?

Comme annoncé hier, le masque reste obligatoire, uniquement aux endroits où la distance de sécurité ne peut être garantie. À partir du 1er octobre, les citoyens ne seront plus obligés de porter un masque en dehors des zones très fréquentées (les autorités locales sont chargées de déterminer quelles sont ces zones).

En ce qui concerne les espaces intérieurs, le masque doit être porté à des endroits prédéfinis tels que les transports en commun, les magasins et les cinémas, quel que soit leur niveau d'occupation. Concernant le shopping, il n'y a plus de limite quant au nombre de personnes et au temps pour faire ses courses, tant que les clients respectent la distance de sécurité.

Au niveau des contacts sociaux, les citoyens peuvent voir toutes les personnes qu’ils souhaitent, en restant à 1,5 mètre l'un de l'autre ou en portant un masque dans la limite de 10 personnes à la fois (enfants exclus). Les contacts étroits sont limités à 5 personnes hors foyer par mois. Les événements organisés par des professionnels ne sont plus limités en termes de nombre d'invités.

De plus, la durée de la quarantaine est réduite de moitié - de 14 à 7 jours seulement. A partir du vendredi 25 septembre, les visites dans les pays de la « zone rouge » ne seront plus interdites mais fortement déconseillées. Ceux qui reviennent d'une « zone orange » ne seront plus testés. L'application mobile Coronalert est également dans sa phase finale et sera lancée le 30 septembre.

Celeval, l'unité d'évaluation, a été demandée à élaborer une vision à long terme pour la gestion des risques sanitaires. Six règles sont au cœur de cette vision: respecter l'hygiène personnelle, préférer les espaces extérieurs autant que possible à l'intérieur, penser aux personnes vulnérables, maintenir une distance de sécurité de 1,5 mètre, limiter les contacts étroits, suivre les règles sur les rassemblements.

Sur la base de ces six règles, les experts de Celeval travailleront à la mise en place d'un baromètre de l'épidémie aux niveaux national, régional et provincial. En fonction de la situation pandémique (reflétée principalement dans le nombre d'hospitalisations), les mesures restrictives seront adaptées.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu