Le Luxembourg encourage les communes à protéger la biodiversité

Assistance financière et technique, en échange d'un engagement à préserver les ressources naturelles

  • lundi 21 septembre 2020 13h00
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium fox 4653741 1920

Le jeudi 17 septembre, le Ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable du Luxembourg a présenté “Naturpakt Gemeng”. Avec ce nouvel instrument, le Grand-Duché souhaite recompenser et encourager les autorités communales qui entreprennent des actions actives de protection de la biodiversité et des ressources naturelles.

S'appuyer sur un modèle de partenariat réussi

Lors d'une conférence de presse donnée par ministre Carole Dieschbourg, les communes ont été définies comme un partenaire incontournable de l'Etat dans la protection de la biodiversité et des ressources naturelles. Propriétaires d’environ 13% du territoire national sur lequel de telles actions peuvent se dérouler, les autorités communales peuvent contribuer de manière significative à l'amélioration de la situation de la biodiversité et au maintien des écosystèmes du pays.

C'est pourquoi le Ministère a lancé “Naturpakt Gemeng” - un accord dans lequel chaque commune peut s’engager à mettre en œuvre des mesures sur son territoire visant la restauration d'habitats terrestres et aquatiques, le rétablissement de la connectivité écologique ou encore la résilience des écosystèmes. En échange, l'Etat fournira aux signataires du pacte des subventions de fonctionnement et couvrira les frais des conseillers “Pacte Nature”.

Ces conseillers peuvent être soit des fonctionnaires ou employés de la commune, d'un syndicat de communes ayant pour objet la protection de la nature ou d'un syndicat de parc naturel, soit des conseillers externes. En effet, “Naturpakt Gemeng” fonctionnera de la même manière que l'actuel Pacte Climat, où l'État aide financièrement et techniquement les communes à mettre en œuvre des politiques climatiques et énergétiques conformes à l’European Energy Award.

De même, Naturpakt disposera également d'un système de certification avec quatre niveaux de performance : base, bronze, argent et or. Le niveau correspondant sera défini pour chaque commune, en fonction des mesures qu'elle met en œuvre, comme le prescrit un catalogue réalisé à cet effet qui devrait être finalisé et publié le 6 octobre.

Ainsi, ces mesures visent à améliorer l'état de la biodiversité dans les zones urbaines, ouvertes, aquatiques et forestières, sur les territoires communaux, mais aussi à élargir l'offre municipale de sensibilisation, d'information et de conseil de base, ainsi qu'à aider les communes à devenir des modèles positifs et communiquer leurs actions.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu