Disponible en: Partager l'article

Moutons inscrits comme étudiants en classe dans un acte protestataire

À la suite du projet annoncé de fermer une classe en raison de la taille réduite, des agriculteurs ont eu une idée ingénieuse sur la manière de relever le défi
  • mardi 14 mai 2019 14h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium moutons min
Source: Commune de Crêts-en-Belledonne

La semaine dernière, une rébellion particulièrement perspicace a eu lieu dans le village français de Crêts-en-Belledonne. Afin de défendre les droits à l'éducation de la classe 11 à l'école Jules Ferry, les parents de l'école primaire ont eu l'idée d'inscrire symboliquement des moutons en classe. En présence de plus de deux cents personnes, y compris des responsables, des enseignants et des étudiants, cinquante moutons ont été conduits à l'école le mardi 7 mai à 8 heures pour protester contre le projet de fermeture de la classe. De plus, il a été suggéré que quinze des moutons soient inscrits dans la classe afin de retrouver le nombre d'élèves, qui était récemment tombé en dessous du minimum requis.

Photo: Commune deCrêts-en-Belledonne

Le maire Jean-Louis Maret et Mme Gaëlle Laval, présidente du FCPE, ont assisté à l'événement et ont donné un discours devant les parents réunis exprimant leur soutien devant les médias. Après avoir reçu les certificats de naissance des moutons nécessaires à leur inscription, le maire a également exprimé ses inquiétudes quant à la logique de comptabilisation et de dépassement des seuils dans la sphère d'éducation.

Photo: Commune de Crêts-en-Belledonne

Le message principal des parents était que leurs enfants ne sont pas des moutons et que le système devrait donc cesser de les compter. «Nous ne sommes pas des moutons» et «Stop à la politique du chiffre», disait-on dans leurs affiches.

Crêts-en-Belledonne est une commune rurale des Alpes qui existe depuis 2016 après la fusion de Saint-Pierre-d'Allevard et de Morêtel-de-Mailles. Plus d'informations sur la manifestation et le village, à partir de ce lien.

Vous aimez l’article ? Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles des villes européennes directement dans votre boîte de réception.