Disponible en: Partager l'article

Navette à hydrogène va transporter des passagers à Nantes

Unique en France, Jules Verne 2 est silencieux, sécurisé et plus respectueux de l'environnement

  • dimanche 08 septembre 2019 17h00
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium navettehydrogene800
Source: metropole.nantes.fr

Nantes propose désormais le transport fluvial des passagers avec une navette à hydrogène. Premier au pays dans le domaine du transport de passagers par voie d'eau, Jules Verne 2 est particulièrement silencieux, sécurisé et respectueux de l'environnement. Inauguré la semaine dernière, le trajet du bord du véhicule ne dure que 3 minutes, entre les quartiers de Port-Boyer et Petit-Port. Le Navibus fonctionne avec deux piles à combustible à l'hydrogène, qui alimentent le moteur en électricité. L'autonomie du navire est de cinq à six jours. Il peut transporter jusqu'à 12 passagers, dont un en fauteuil et entre 6 et 10 vélos.

La Métropole de Nantes a financé la navette avec 354 345 euros sur un investissement total de 678 000 euros. L'agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et la Région ont fourni le reste du financement. L’hydrogène est une source d’énergie stockable non liée aux émissions de CO2 qui peut être produite partout, explique Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole.

Outre la nouvelle navette alimentée à l'hydrogène, les autorités ont annoncé l'inauguration d'une nouvelle centrale à hydrogène. L’opérateur Semitan a lancé une station commune de production et de distribution d’hydrogène appelée MuLTHy. Il est installé dans le centre technique du boulevard Marcel-Paul à Saint-Herblain et produit jusqu’à 80 kg d'hydrogène par jour, suffisamment pour assurer la vie quotidienne de 40 véhicules. La station fournit également d'autres véhicules corporatifs. L'objectif est de permettre un accès à plus long terme à l'énergie hydrogène sur le territoire et d'encourager les entreprises et les particuliers à se doter de tels véhicules. MULTHY représente un investissement de 1 970 millions d'euros, financé par la Métropole Nantes pour 957 000 euros et les fonds européens pour 1 013 000 euros.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu