Disponible en: Partager l'article

Trois questions aux femmes en politique : Florence Reuter, Bourgmestre de Waterloo

À l'occasion de la prochaine Journée Internationale des femmes, nous discutons avec des femmes politiques

  • jeudi 07 mars 2019 09h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium florence 2018
Source: Commune de Waterloo

Née à Malmédy le 20 décembre 1969, Florence Reuter est mariée et mère de trois enfants. Diplômée en journalisme et en communication de l'Université libre de Bruxelles, elle mène une carrière dans le journalisme avant de devenir politicienne en 2007. C'est son deuxième mandat en tant que maire de la ville historique de Waterloo.

Plus d'informations sur Florence ici.

Pensez-vous que la voix des femmes en politique est suffisamment valorisée dans les conversations critiques d’aujourd’hui ?

Non, mais cela ne se situe pas uniquement dans le domaine politique, mais bien dans tous les domaines socioprofessionnels. Nous constatons que cela concerne surtout les postes à hautes responsabilités.

À votre avis, quelle qualité, inhérente uniquement aux femmes, en fait de bonnes gouvernantes ?

Mon ressenti constaté dans toutes les différentes assemblées ou j’ai siégé (Parlement fédéral, régional, collège et conseil communal) est que les femmes vont plus à l’essentiel, elles sont plus pragmatiques. Les femmes de ma génération sont moins animées par une soif de pouvoir mais plus par le souci d’améliorer et de faire bouger les choses.

À quoi ressemble votre journée de travail typique ?

Il n’y a pas une journée qui se ressemble et c’est propre à la politique. Les journées sont très irrégulières, remplies d’imprévus. Ce qui peut expliquer pourquoi certaines femmes n’osent pas s’engager en politique.

Plus sur Waterloo ici.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu