Disponible en: Partager l'article

Un terrain d'essai pour le transport aérien électrique près de Paris en préparation

Les taxis volants pourraient être la solution au trafic aux Jeux Olympiques de 2024 ou même avant

  • vendredi 02 octobre 2020 14h30
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium volocity paris 2020
Source: © Volocopter

Le projet Urban Air Mobility de la région parisienne vient de faire un pas en avant. Ile-de-France, en collaboration avec le directeur de l'aéroport Groupe ADP et l'opérateur de transport urbain RATP, ont annoncé en début de semaine la structuration de la branche industrie de la mobilité aérienne urbaine et la création future d'une zone d'essai sur l'aérodrome de Pontoise, à 35 kilomètres de la capitale française.

L'annonce sera probablement suivie par les tests de taxis aériens électriques à grande échelle au printemps prochain.

Paris veut être le leader mondial de la mobilité aérienne urbaine

Mercredi, la région parisienne, le Groupe ADP et le Groupe RATP se sont engagés à faire tout leur possible pour aider le nouveau mode de transport aérien à émerger sur le territoire parisien en se concentrant notamment sur le décollage électrique vertical. Cela a été jugé très important compte tenu de la nécessité d'une transformation environnementale de l'industrie du transport aérien, d'une densification urbaine et comme favorable à la reprise économique.

Par ailleurs, selon la présidente de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse, le développement du site de test pour la mobilité aérienne urbaine de l'aérodrome de Pontoise est considéré conforme aux priorités pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Une société allemande spécialisée dans la mobilité aérienne urbaine apportera son expérience aéronautique. Volocopter a été choisi comme le premier acteur industriel à tester une solution type urban air mobility - le taxi VoloCity.

VoloCity

Franck Margain, président de Choose Paris Region, Edward Akrwright, directeur général exécutif du Groupe ADP, Florian Reuter, PDG de Volocopter, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, Catherine Guillouard, présidente de la RATP à côté d'une VoloCity. Image : © Volocopter

L'idée est que la nouvelle installation d'essais à taille réelle bénéficie de la commodité de l'emplacement en banlieue parisienne et de l'environnement aéronautique réel et sécurisé de l'aérodrome de Pontoise - Cormeilles-en-Vexin.

Ce qui suit après l'annonce, c'est de prendre toutes les dispositions nécessaires côté piste, zones d'embarquement et à l'intérieur des bâtiments - parking, systèmes de recharge, marquages ​​au sol. Cela devrait se produire au cours du premier semestre 2021.

Si tout se passe comme prévu, les opérations de stationnement, de décollage et d'atterrissage pourraient être testées dans un environnement aéronautique réel dès juin 2021.



TheMayor.EU est contre les fausses nouvelles et la désinformation. Si vous trouvez de tels textes et documents en ligne, contactez-nous à info@themayor.eu