Disponible en: Partager l'article

Paris aura bientôt la police municipale

La capitale française va bientôt avoir un corps de police décentralisé contribuant à la sécurité des citoyens
  • vendredi 08 février 2019 17h30, -
  • Author Aseniya Dimitrova
Medium cannes police municipale
Source: themayor.eu

La capitale française aura bientôt la police municipale, d’après une décision prise par la Maire Anne Hidalgo, rapportent les autorités locales. Ce changement suit à un audit important indépendant de la sécurité dans la ville de juillet 2018, préparé par Eurogroup Consulting. Sans armes, ils bénéficieront d'un statut spécifique et la répartition de leur fonction reste à définir lors d'un processus de négociation entre la ville et l'État. Un contrat pluriannuel entre l'administration locale et l'administration d'État devrait définir les principes de coopération et les principes de substitution de la police nationale et municipale.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de plusieurs réformes de l'administration locale parisienne : en 2016, une direction municipale a été créée au sein de la municipalité, en 2017, une réforme du statut de Paris renforce le pouvoir de police du maire en le transférant de la préfecture de Paris et en quatre ans, le nombre d'agents de sécurité dans la ville a été multiplié par trois. On estime que plus de 20 millions de visiteurs viennent à Paris chaque année, ce qui fait de la sécurité un problème central.

Actuellement, l’ordre public en France est garanti par deux forces de police centralisées : la police nationale (civile, principalement pour les grandes villes et les zones urbaines) et la gendarmerie nationale (une partie des forces armées, responsable des villes plus petites et des zones rurales). Le premier est sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et le second, sous la tutelle du Ministère de l'Intérieur et du Ministère de la Défense. La police municipale est à la disposition des gouvernements locaux, sous la supervision des maires, et le nombre de ses officiers est estimé à environ 21636, en fin d’année 2016. Paris, en revanche, est protégé par la Préfecture de Police de Paris, qui est subordonnée au Ministre de l'Intérieur.